DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Grèce se rapproche un peu plus de la banqueroute générale


Grèce

La Grèce se rapproche un peu plus de la banqueroute générale

Toujours pas d’accord au sein de la coalition gouvernementale en Grèce sur les mesures à prendre pour profiter du plan d’aide international.

Une réunion a eu lieu ce dimanche entre le Premier ministre Papademos et les membres de la troïka européenne et du FMI, mais les conditions imposées par ces derniers sont inacceptables pour les dirigeants des deux partis de droite de la coalition gouvernementale.

Les leaders du parti socialiste, de la Nouvelle Démocratie et du parti Laos doivent se retrouver lundi mais en attendant, tout est bloqué :

“Je ne contribuerai pas à l’explosion d’une révolution due à la misère, et qui brûlera ensuite l’Europe”! a déclaré à l’issue de la réunion Giorgos Karatzaferis, leader du Laos.

Les réformes demandées par la troïka sont déjà extrêmement impopulaires, mais pourtant nécessaires à l’obtention d’un nouveau prêt d’au moins 130 milliards d’euros.

Le pays sera t-il soumis à encore plus d’austérité ? Selon la presse grecque, les mesures à prendre entraîneraient une baisse de 20% du salaire minimum mensuel, qui n’est déjà que de 750 euros.

Si le prêt international n’est pas accordé, la Grèce sera en banqueroute le 20 mars.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Sauli Niinistö, conservateur mais pro-européen, est le nouveau président finlandais