DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Quatrième jour de violence au Caire


Egypte

Quatrième jour de violence au Caire

Quatrième jour consécutif d’affrontements au Caire entre manifestants et forces de l’ordre, des violences déclenchées par la mort de 74 personnes à l’issue d’un match de football cette semaine à Port Saïd.

Des centaines de policiers bloquaient cet après-midi les rues menant au ministère de l’Intérieur, dans le centre de la capitale égyptienne, et tiraient des gaz lacrymogène pour contrôler des dizaines de manifestants lançant des pierres et des cocktails molotov.

“Cette situation va continuer, les forces de sécurité devrait se retirer, estime ce jeune homme. Le ministre de l’Intérieur et le Premier ministre doivent démissionner”.

“Le gouvernement a la solution pour calmer le peuple, pense un manifestant. Nous voulons savoir qui se trouve derrière ces incidents et qui en bénéficie. Et nous voulons savoir qui est derrière les évènements du match de football”.

Douze personnes ont été tuées depuis mercredi soir au Caire et à Suez. Plus de 2.500 autres ont été blessées.

Certains leaders politiques demandent à présent des élections présidentielles, en plus du départ du pouvoir militaire, accusé d’inaction face aux violences dans le stade.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le prince William, pilote d'hélicoptère aux îles Malouines