DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Accord entre les mouvements palestiniens


Gaza

Accord entre les mouvements palestiniens

Les deux principaux mouvements palestiniens, le Fatah et le Hamas, se sont entendus ce lundi pour confier au président Abbas la direction d’un gouvernement transitoire. L’accord a été signé à Doha, au Qatar, par l’actuel dirigeant de l’autorité palestienne, Mahmoud Abbas, également chef du mouvement Fatah, et par Khaled Mechaal, leader du Hamas. Le futur gouvernement sera composé de techniciens. Ils auront pour mission, notamment, d’organiser des élections présidentielle et législative.

Cet accord de Doha est donc une étape supplémentaire dans le rapprochement entre Palestiniens. “Nous avons vraiment l’intention de panser les plaies et de tourner la page de la division, afin de soutenir le processus de réconciliation et de renforcer l’unité de la nation palestinienne”, a assuré Khaled Mechaal.

L’accord signé ce lundi ne fixe aucune date pour les élections. Initialement, le scrutin est prévu le 4 mai prochain. Mais il devrait vraisemblablement être reporté.

Ces derniers mois, le désaccord entre les mouvements palestiniens portait sur la question du choix du chef du gouvernement, l’actuel Premier ministre Salam Fayyad étant contesté par le Hamas.

Autre point de discorde : le sort des prisonniers de deux camps. Le président palestinien a annoncé ce lundi que 64 d’entre eux allaient être libérés.

“Les Palestiniens ont réussi à résoudre plusieurs litiges”, a commenté Maha Barada, correspondante d’euronews à Doha. “Mais selon elle, le diable se loge dans les détails. Et il reste, dit-elle, un obstacle à la stabilité dans les territoires palestiniens : c’est l’impasse dans les négociations avec le voisin israélien”.

Prochain article

monde

Assad, enhardi par la position russe, accroît la répression