DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte : les appels à la désobéissance civile se multiplient

Vous lisez:

Egypte : les appels à la désobéissance civile se multiplient

Taille du texte Aa Aa

Les affrontements se poursuivent au Caire entre manifestants égyptiens et policiers.

Les heurts se sont interrompus dans la matinée à hauteur de la place Tahrir, mais la tension est très importante selon les témoins.

Les violences ont commencé jeudi, au lendemain du drame de Port Saïd ou 74 personnes ont perdu la vie dans un stade de football. Les autorités égyptiennes sont accusées d‘être restées passives. L‘événement a relancé la contestation contre le pouvoir militaire qui dirige la pays depuis la chute de Hosni Moubarak il y a presque un an.

D’ailleurs pour fêter cet anniversaire, des étudiants et des militants pro-démocratie ont appelé à des grèves et des actions de “désobéissance civile”.

“La désobéissance civile est nécessaire si le Conseil militaire continue d’agir avec entêtement. Il y a un agenda sur la table, et le Conseil restera en place tant qu’il répondra aux demandes du peuple égyptien”, explique un habitant du Caire.

Washington a fait part hier de sa préoccupation en apprenant que des militants associatifs dont une vingtaine d’américains allaient être renvoyés devant la justice pour financement illégal d’ONG.

Les relations entre la Maison Blanche et le pouvoir militaire au Caire sont actuellement très tendues.