DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les épreuves de la vie ont rendu Sauli Niinistö plus fort

Vous lisez:

Les épreuves de la vie ont rendu Sauli Niinistö plus fort

Taille du texte Aa Aa

Pour l‘élection présidentielle finlandaise, la vie privée mouvementée du conservateur Sauli Niinistö a sans doute permis à cet homme politique de 63 ans de gagner des points de sympathie auprès des électeurs.
 
Il y a le côté rassurant de l’expert en finance en temps de crise : Niinistö était vice-président de la Banque européenne d’investissement au Luxembourg et c’est lui qui a introduit l’euro en Finlande en tant que ministre des Finances.
 
Cependant, ces dernières années Niinistö s‘était retiré de la grande politique. Sa première épouse Marja-Lena avait été tuée dans un accident de voiture en 1995 - ils étaient mariés depuis 1974. Du coup, Sauli Niinistö s’est retrouvé seul en charge de ses deux fils : Nuutti – né en 1975 – et Matias – né en 1980.
 
En 2004, en vacances en Thaïlande, le père et ses fils survivent de peu au tsunami : Nuutti se réfugie sur le toit d’un hôtel, le père et Matias se raccrochent à un lampadaire.
 
En 2006 Niinistö perd les élections présidentielles contre la socialiste Tarja Hallonen (68 ans), réélue pour un second mandat.
Mais trois années plus tard, le vent a tourné : Niinistö devient président de la fédération de football de Finlande et il se remarie. Sa deuxième épouse Jenni Haukio est la responsable de presse de son parti. Elle a 29 ans de moins que Niinistö et elle a publié trois recueils de poèmes. Sauli Niinistö aussi a publié des textes littéraires.
 
Pendant la campagne électorale, Niinistö a reconnu les erreurs de son passé de ministre. Mais aujourd’hui comme jadis, il se prononce pour l’UE et pour l’euro – et les électeurs ont complètement rejeté les paroles anti-européennes.
 
Les épreuves de sa vie privée, le nouveau président de Finlande les voit comme un enrichissement. “J’ai beaucoup appris des expériences douloureuses de ma vie”, dit Sauli Niinistö.