DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rétromachine : l'Europe de Maastricht

Vous lisez:

Rétromachine : l'Europe de Maastricht

Taille du texte Aa Aa

Le 7 février 1992, les États membres de la Communauté économique européenne signent le traité de Maastricht aux Pays-Bas. Ce traité entérine la transition de la CEE vers l’Union Européenne. Il renforce l’intégration économique de l’espace commun. La mise en place de la monnaie unique, l’Euro, est également définie par ce texte ratifié par 12 États signataires. Le traité consolide également la coopération entre les États membres par la mise en place de politiques communes dans des domaines tels que la lutte contre le terrorisme, la défense ou les Affaires étrangères.
La ratification du texte n’a pas été aussi simple qu’escomptée : deux referendums et plusieurs amendements ont ainsi été nécessaires au Danemark. En France, le texte a été approuvé de justesse à l’issu d’un referendum où seulement 51% des votants se sont prononcés pour l’entrée en vigueur du traité. Au Royaume-Uni, une frange des députés du Parti Conservateur au pouvoir s’est opposée vivement au texte, le qualifiant de « recette pour un suicide national ». Cette fronde a été à deux doigts de faire tomber le gouvernement de John Major, successeur de Margaret Thatcher.
Au terme de ce processus de ratification, le traité est entré en vigueur le 1er Janvier 1993.

D’autres 7 février : Emile Zola est jugé pour diffamation publique suite à la publication de son article « J’accuse » dans le journal l’Aurore (1898) ; les Beatles arrivent pour la première fois aux États-Unis (1964) ; les femmes obtiennent le droit de vote en Suisse (1971) ; Le président haïtien Jean-Claude Duvalier fuit vers la France.

Né(e)s un 7 février : Le philosophe anglais Thomas more (1478), le romancier anglais Charles Dickens (1812), le dernier empereur chinois Puyi (1906), la chanteuse francaise Juliette Gréco (1927), la romancière française Chistine Angot (1959), le musicien brésilien Amon Tobin (1972).