DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Taxe carbone européenne : la Chine ne veut pas que ses compagnies aériennes payent

Vous lisez:

Taxe carbone européenne : la Chine ne veut pas que ses compagnies aériennes payent

Taille du texte Aa Aa

La Chine a interdit à ses compagnies aériennes de payer la taxe carbone imposée par l’Union européenne.

Pékin emboîte le pas à une mesure similaire prise par Washington.

La taxe européenne sur les émissions polluantes est entrée en vigueur au 1er janvier.

Sous couvert de lutte contre le réchauffement climatique, Bruxelles oblige toutes les compagnies aériennes à acheter l‘équivalent de 15% de leurs émissions de CO2, soit 32 millions de tonnes.

Mais les Etats-Unis, la Russie et désormais la Chine récusent les arguments des Européens. Vingt six des trente six membres l’Organisation de l’aviation civile internationale se sont prononcés contre. Ils ont adopté en novembre une résolution non contraignante recommandant d’exempter les compagnies étrangères de cette taxe carbone.

Selon la loi ceux qui refuseront d’acquitter la taxe pourraient se voir imposer une amende de 100 euros par tonnes de CO2. Les sanctions peuvent aller –pour les compagnies les plus récalcitrantes– jusqu‘à l’interdiction d’atterrir dans l’Union européenne.