DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les tours opérateurs se mobilisent pour accélérer l'abrogation des visas entre la Russie et l'UE


Russie

Les tours opérateurs se mobilisent pour accélérer l'abrogation des visas entre la Russie et l'UE

Les voyages sans visa entre l’Union européenne et la Russie ne sont toujours pas une réalité. Les discussions politiques avancent lentement sur le sujet. Et pourtant, selon l’Association européenne des tours opérateurs, les Européens feraient des économies considérables si l’on abrogeait les visas avec la Russie.

“Moscou et Saint-Péterbourg sont des destinations habituelles pour des courts séjours. Mais devoir payer 100 Euros pour un visa pour un week-end, cela fait beaucoup d’argent” explique Tom Jenkins, le directeur de l’Association européenne des tours opérateurs.

Selon l’Association russe des tours opérateurs, la Russie est moins affectée que l’Europe par la crise économique. Les touristes russes ont donc de l’argent à dépenser : “L’Europe passe à côté de l’argent des touristes russes qui préfèrent d’autres destinations où il n’y a pas besoin de visa, où les prix sont plus attractifs et où notre formule favorite du “tout inclus” existe” insiste Maya Lomidze, directeur de l’Association russe des tours opérateurs.

La Commission européenne se veut moins enthousiaste. L’allègement du régime de visa avec la Russie doit passer nécessairement par l’introduction de passeports biométriques et par la lutte contre la migration clandestine : “Des négociations ont lieu en ce moment dans différents domaines, sur la sécurité des documents, sur les visas, et sur la coopération dans différents secteurs” détaille Stefano Manservisi, Directeur général de la DG Affaires intérieures à la Commission européenne.

Si l’Union européenne ne semble donc pas donner de délais concrets, du côté russe, on souhaiterait obtenir une levée du régime des visas pour les jeux Olympiques d’hiver de 2014 qui se dérouleront en Russie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Grèce en grève contre une nouvelle cure d'austérité