DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moscou ne lâche pas Damas

Vous lisez:

Moscou ne lâche pas Damas

Taille du texte Aa Aa

Le bain de sang en Syrie, Moscou s’en lave les mains et réaffirme son soutien au président Assad.

Au lendemain de sa visite à Damas, le chef de la diplomatie russe a estimé qu’il revenait aux Syriens eux-mêmes de déterminer leur avenir. Serguei Lavrov s’en est expliqué aujourd’hui à Moscou à l’issue d’une rencontre avec son homologue pakistanaise.

“Aujourd’hui, j’ai vu sur euronews un représentant de la soi-disant Armée de libération de la Syrie dire qu’ils attendaient des livraisons supplémentaires d’armes de l‘étranger pour poursuivre leur combat. Cela veut dire qu’il n’y a pas que des citoyens pacifiques, mais aussi des forces armées qui luttent contre le gouvernement. Ne pas reconnaître ce fait et présenter la situation comme l’exécution de manifestants pacifiques par les forces du président Assad est simplement incroyable. Et en général, une demie-vérité est encore pire qu’un mensonge,” a-t-il déclaré.

Avec la Chine, la Russie a opposé son véto samedi à l’ONU à un projet de résolution du Conseil de sécurité condamnant la répression en Syrie. Un véto qualifié de “permis de tuer” par l’opposition syrienne.