DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Union européenne - Inde : pas d'accord commercial en vue


Le bureau de Bruxelles

Union européenne - Inde : pas d'accord commercial en vue

L’Union européenne est le premier partenaire commercial de l’Inde, mais ce pays reste très protecteur de sa propre industrie. Les droits de douanes sur les voitures européennes peuvent atteindre les 60%… ils sont dix fois plus bas dans l’autre sens.

L’Inde de son côté souhaite voir ses entreprises de software et de services conquérir le marché européen. Mais Bruxelles ne voit pas cela d’un bon oeil et refuse de faciliter l’obtention de visas pour les Indiens les mieux formés.

Voilà quelques exemples du bras de fer installé entre l’Union et l’Inde depuis cinq ans, et qui empêche d’atteindre un accord de libre-échange. Le 12ème sommet entre l’Inde et l’Union européenne à New Delhi ne va surement pas changer la donne.

Pourtant l’enjeu est loin d‘être négligeable pour les 27 de l’Union : en pleine dépression économique les quelque 1,3 milliard de potentiels consommateurs indiens auraient de quoi stimuler la croissance européenne en berne.

Les questions commerciales seront donc la priorité lors du sommet, sans toutefois négliger les questions de sécurité et de lutte contre le terrorisme.

Pour en savoir plus, nous avons interviewé Axel Goethals, directeur général de l’Institut européen des études sur l’Asie (EIAS).

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Le traité de Maastricht mis à mal par la crise de la zone Euro