DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Maldives : l'ex-président serait recherché par la police

Vous lisez:

Maldives : l'ex-président serait recherché par la police

Taille du texte Aa Aa

Les Maldives s’enfoncent dans une importante et violente crise politique.

Le président démissionnaire Mohamed Nasheed se dit recherché par les nouvelles autorités.

Il craint d’atterrir très prochainement en prison : “Le nouveau ministre de l’Intérieur a émis le voeu que je devienne le premier ancien président à passer le restant de ses jours en prison, et je pense qu’il a l’intention de tenir sa promesse. J’espère que la communauté internationale a conscience de ce qui se passe aux Maldives, et que si elle n’intervient pas aujourd’hui, demain il sera certainement trop tard”.

Ailleurs dans l’archipel, la police tente de rétablir l’ordre après une nuit de violence.

Le nouveau ministre de l’Intérieur, Mohamed Jamil Ahmed, s’est dit scandalisé et triste. “Il n’est pas possible de justifier la destruction d’un pays comme le nôtre. La destruction de postes de police, de véhicules, de propriété, des palais de justice. Un pays comme le nôtre a mis des années pour construire ses infrastructures, et sa propriété publique.

Selon les autorités une vingtaine de postes de police ont été attaqués sur au moins huit îles de l’archipel.

Mohamed Nasheed a été poussé à la démission mardi, suite à la mutinerie de policiers et trois semaines de manifestations d’opposants. Mais ce sont bien ses partisans qui occupent les rues depuis deux jours.