DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grande Bretagne : Barclays rallume la polémique sur les bonus

Vous lisez:

Grande Bretagne : Barclays rallume la polémique sur les bonus

Taille du texte Aa Aa

La banque britannique Barclays a beau avoir publié vendredi une chute de 16% de son bénéfice annuel, et averti qu’elle pourrait ne pas tenir son objectif d’une rentabilité des capitaux propres de 13% en 2013, les clients de la banque ont manifesté leur mécontentement devant l‘énormité du bonus que doit toucher pour l’année 2011 le directeur général de Barclays.

“Ils prennent notre argent et ils le joue, affirme ce client de Barclays et après il se récompensent quand ils ont de bons résultats et il semble qu’ils le fassent même quand ils en ont de mauvais”.

Bob Diamond, le directeur général (le bien nommé) a refusé de dire s’il allait renoncer à son bonus 2011, évalué à trois millions de libres sterling par la presse.

“Je pense que nous y sommes, affirme Alastair Blair, d’Accenture. Nous sommes sur un chemin oú les bonus ont suivi et vont continuer à suivre la profitabilité et je pense que l’autre fait à noter et qu’on oublie souvent, c’est que l‘élément cash des bonus est en baisse notable par rapport à ce qu’il était avant”.

Pour éteindre la polémique qui commence à s’installer sur le montant du bonus de son directeur général, Barclays a décidé de baisser d’un quart les bonus versés en 2012 à ses collaborateurs. En plafonnant les sommes versées en cash notamment.