DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Espagne adopte la réforme du marché du travail pour lutter contre le chômage

Vous lisez:

L'Espagne adopte la réforme du marché du travail pour lutter contre le chômage

Taille du texte Aa Aa

Après la réforme budgétaire, et celle du secteur bancaire, le nouveau gouvernement conservateur espagnol s’attaque à un autre point faible de l‘économie espagnole: le chômage. Le conseil des ministres a adopté vendredi à Madrid les grandes lignes de sa réforme du travail qui prévoit notamment la réduction des indemnités maximales de licenciement. La réforme a été adoptée par décret-loi c’est à dire qu’elle ne passera pas par le parlement et entrera en vigueur dès sa publication.

“C’est une stratégie pour démanteler ce qui reste de l’État providence, affirme Alberto Garzon député de la coalition de Gauche Izquierda Unida, pour suivre le modèle anglo-saxon et donner par conséquent de nouvelles occasions de faire des affaires au capital privé que sont les grands groupes, les grandes banques et les grosses fortunes”.

L’objectif du gouvernement Rajoy c’est de lutter contre le chômage dont le taux est prévu à près de 25% de la population active en 2013. Actuellement près d’un jeune sur deux de moins de 25 ans est sans emploi en Espagne. La réforme du travail adoptée prévoit notamment la réduction des indemnités maximales de licenciements de 45 jours à 33 jours de salaires par année travaillée.