DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les marchés boursiers doutent toujours de la Grèce


économie

Les marchés boursiers doutent toujours de la Grèce

Jeudi les opérateurs des marchés boursiers étaient confiants et pleins d’espoirs après l’accord qui semblait avoir émergé de la classe politique grecque sur les nouvelles mesures d’austérité imposées par la troïka des créanciers mais vendredi cette confiance et ces espoirs sont une nouvelle fois déçus et le déblocage du deuxième plan d’aide européen remis à plus tard.

“Il y a toujours des doutes sur les marchés sur la volonté du gouvernement grec à tenir les promesses faites à la troïka et sur la restructuration de la dette, affirme Oliver Roth notre analyste de Close Brothers Seydler à Francfort. Donc il y a toujours des inquiétudes sur les marchés et ça remet de la pression”.

En début d’après-midi vendredi, les marchés boursiers européens reculent de 1% en règle générale et les victimes aujourd’hui, ce sont les valeurs bancaires : au sein du Cac40 à Paris, Société Générale, Crédit Agricole et BNP Paribas se replient de 3,5 à 4%.

L’euro recule un peu sur le marché des changes à 1 dollar 3240.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

France : production industrielle en baisse en décembre