DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Malgré les bombes, Homs ne fléchit pas


Syrie

Malgré les bombes, Homs ne fléchit pas

Baba Amr, Khaldiyé, ou encore Inchaat. Autant de quartiers de Homs suspectés par le régime syrien d’abriter des poches rebelles, et qui font l’objet de pilonnages répétés de l’armée depuis près d’une semaine.

Rien que pour la journée de jeudi, on dénombre pas moins de 80 civils tués dans cette opération de “grand nettoyage” de l’armée syrienne qui dit vouloir traquer les terroristes jusque dans leurs derniers recoins.

Et pendant que les roquettes pleuvent sans discontinuer sur la ville et que des centaines d’hommes et de femmes, pris de court, tentent de trouver refuge dans les sous-sols des immeubles, la communauté internationale réfléchit aux moyens d’acheminer de l’aide humanitaire aux habitants qui manquent cruellement de tout, en l’abscence d’infrastructures et d‘électricité.

Pas question en revanche pour le moment de fournir des armes à l’opposition syrienne. Du moins officiellement.

Dénonçant le soutien de la Russie au régime, les militants pro-démocratie appellent les Syriens à descendre en masse aujourd’hui dans les rues de plusieurs villes du pays.

Prochain article

monde

France: deuxième mise en examen pour Eric Woerth