DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sommet Inde-UE : New-Delhi sollicité sur le dossier iranien

Vous lisez:

Sommet Inde-UE : New-Delhi sollicité sur le dossier iranien

Taille du texte Aa Aa

L’idée d’un accord de libre échange avec l’Union européenne est loin de faire l’unanimité en Inde.

Et pourtant : deux documents en ce sens ont été signés aujourd’hui à New-Delhi lors du sommet Inde-UE : l’un sur le partage des données statistiques ; l’autre sur un partenariat en matière de recherche et d’innovation.

Le Président du Conseil européen a profité de l’occasion pour solliciter l’Inde sur le dossier nucléaire iranien.

“Nous demandons au Premier ministre Singh d’utiliser l’influence de l’Inde auprès de l’Iran, pour faire revenir Téhéran à la table des négociations,” a déclaré Herman Van Rompuy.

Un appel esquivé par le Premier ministre indien, qui a toutefois concédé des problèmes avec le programme nucléaire iranien.

Comme la Chine, l’Inde refuse de se joindre aux sanctions occidentales contre Téhéran. Hier, New-Delhi a même annoncé vouloir saisir cette opportunité pour intensifier ses échanges commerciaux avec la république islamique.

L’Union européenne entend mettre tout son poids de premier partenaire commercial de l’Inde dans la balance pour la rallier à sa cause.