DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : Alep rattrapée par la violence


Syrie

Syrie : Alep rattrapée par la violence

Plusieurs explosions ont endeuillé Alep, le carrefour commercial du nord du pays ce matin. La télévision d’Etat parle d’attaques terroristes contre des antennes de l’armée. Le ministère de la Santé fait état de 25 morts et 175 blessés, militaires et civils.

Jusqu‘à aujourd’hui, Alep avait vécu à distance le soulèvement populaire parti de Homs en mars 2011 contre le président Bachar al Assad.

Homs, que les forces loyalistes tentent toujours de soumettre.

Ce haut lieu de la contestation est piloné sans relâche depuis six jours. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme basé à Londres, des chars de Damas ont pris d’assaut un quartier rebelle de la ville aujourd’hui. Il redoute une offensive massive d’ici demain. Rien qu’hier, 110 personnes auraient été tuées selon l’opposition. La nourriture et les médicaments manquent cruellement.

A défaut d’intervention militaire, l’ONU et la Ligue arabe envisagent d’envoyer une mission d’observation commune sur place.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Espagne : manifestation de soutien au juge Garzon