DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : le gouvernement adopte le plan de rigueur


Grèce

Grèce : le gouvernement adopte le plan de rigueur

C’est une première victoire de taille pour Lucas Papademos, le chef du gouvernement grec. La nuit dernière, la coalition qu’il dirige a approuvé sans réelle surprise le plan d’austérité réclamé par les bailleurs de fond européens.

Mais l‘étape la plus importante reste évidemment le vote, ce dimanche, du nouveau paquet de rigueur par le Parlement, condition préalable au déblocage des 130 milliards d’euros d’aide de l’UE et du FMI.

Une perspective quasi acquise en dépit des réditions intervenues hier au sein du gouvernement. Six de ses membres ont tiré leur révérence : 2 socialistes du Pasok et quatre partisans de la formation d’extrême droite Laos. Un parti, qui avec seulement 15 sièges de députés, ne devrait pas mettre en danger le vote de demain, même si son positionnement a fait naître une nouvelle crise politique.

Mais le gouvernement Papademos survivra-t-il pour autant à la fronde générale qui envahit le pays ? En attendant, il doit affronter une nouvelle journée de grève générale.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine : le combat quotidien des jeunes sans-abris