DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : sécurité renforcée à Alep après le double attentat

Vous lisez:

Syrie : sécurité renforcée à Alep après le double attentat

Taille du texte Aa Aa

En Syrie, le pouvoir et l’opposition se renvoient la responsabilité du double attentat de ce vendredi à Alep. Ces attentats à la voiture piégée ont fait une trentaine de morts. Ils visaient le siège des renseignements militaires. La sécurité dans la ville a été très nettement renforcée depuis.

Les autorités syriennes pointent du doigt ce qu’elles appellent des “gangs terroristes” soutenus, selon elles, par des pays arabes et par les Occidentaux.

Pour les insurgés, le régime de Bachar Al-Assad a mené cette attaque à Alep afin de détourner l’attention des violences commises à Homs.

Homs, bastion de l’insurrection, est plus que jamais pilonné par les forces de sécurité. L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) parle de plusieurs centaines de civils tués lors des bombardements de ces derniers jours. Et des témoins sur place évoquent des “pillages à grande échelle” menés par l’armée pour affaiblir la population locale.

Les violences débordent à présent de Syrie et se développent chez le voisin libanais. Ainsi à Tripoli, dans le nord du Liban, des affrontements armés ont opposés ce vendredi des groupes pro et anti-Bachar Al-Assad. Clivages politiques et religieux, avec des quartiers à majorité sunnites, favorables aux rebelles syriens et d’autres quartiers à majorité alaouite, communauté dont est issue la famille de Bachar Al-Assad. Bilan de ces affrontements : une dizaine de blessés.