DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gloire et décadence d'une diva de la pop

Vous lisez:

Gloire et décadence d'une diva de la pop

Taille du texte Aa Aa

Elle était surnommée the “Voice”. Fille d’une choriste, Whitney Houston sort son premier album en 1985 qui la révèle au grand public. Elle enchaîne ensuite plusieurs tubes planétaires comme, en 1987, “I wanna dance with somebody” et surtout, cinq ans plus tard, “I will always Love You”, qui restera dans les annales comme LA chanson d’amour de toute un génération. Le titre est la bande originale du film Bodyguard, où elle s’illustre également comme actrice au côté de Kevin Costner.

Durant ses trente années de carrière, Whitney Houston remporte six Grammys et 22 American Music Awards. Elle a vendu à ce jour plus de 170 millions d’albums à travers le monde.

Mais à partir des années 2000, la diva de la pop fait davantage parler d’elle pour sa vie vie privée, notamment en raison de son divorce avec le rappeur Bobby Brown avec lequel elle a eu une fille. Ses problèmes avec l’alcool et la drogue alimentent les pages faits divers. Elle s’en explique lors d’une interview sur ABC. Quand la journaliste lui demande s’il elle se considère comme une toxicomane, Whitney Houston préfère parler d’une mauvaise habitude dont elle espère se défaire.

La chanteuse avait fait un retour remarqué en 2009 avec “I look to You”, son dernier album. Elle avait également participé au film “Sparkle” dont la sortie au cinéma est prévu à l’automne.