DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : 48 bâtiments endommagés ou détruits, 150 magasins pillés

Vous lisez:

Grèce : 48 bâtiments endommagés ou détruits, 150 magasins pillés

Taille du texte Aa Aa

Le centre d’Athènes offrait un visage de désolation ce lundi après une nuit de violences liées à un nouveau plan de rigueur. Près d’une cinquantaine de bâtiments ont été totalement ou partiellement endommagés notamment deux cinémas historiques. Et, selon les autorités, 150 magasins ont été pillés.

Ce propriétaire d’un magasin de vêtements était écoeuré. “La situation est pire que jamais pour les entreprises grecques. Et maintenant, on vandalise, on brûle, on casse. Cela donne une idée de ce à quoi il faut s’attendre à l’avenir”.

Les violences ont éclaté en marge d’une importante manifestation à l’appel de la gauche et des syndicats, notamment d’Adedy, la centrale syndicale de la fonction publique.

“La classe politique est censée avoir voté avec sa conscience, mais elle ne nous a pas convaincus, a indiqué le vice-président d’Adedy. Nous continuerons à nous battre le plus possible afin de changer cette politique, afin que les gens puissent exprimer leur opposition à cette politique”.

Le nouveau plan d’austérité, adopté peu avant minuit ce dimanche par le Parlement grec, prévoit une baisse de 22% du salaire minimum. Une austérité imposée par les créanciers de la Grèce afin de pouvoir échapper à la faillite.

Avec AFP et Reuters