DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ONU dénonce des crimes contre l'humanité en Syrie

Vous lisez:

L'ONU dénonce des crimes contre l'humanité en Syrie

Taille du texte Aa Aa

D’après les Nations Unies, plus de 300 personnes ont déjà été tuées depuis le 4 février à Homs, la capitale de la révolution syrienne cible des bombardements de Bachar al-assad. Il s’agit selon la Haut commissaire de l’ONU aux droits de l’homme Navi Pillay d’une “attaque sans discernement contre des zones civiles”. Elle a élargi ses accusations à la répression entamée depuis mars 2011 par le régime de Damas compte tenu des exactions commises par les forces syriennes.

Face à cette crise, la Ligue arabe a appelé à une force de paix commune avec l’ONU, une idée qui divise les Européens et à laquelle la Russie, alliée de Damas, pose des conditions.

A Washington, la chef de la diplomatie américaine Hillary Clinton a profité d’une visite de son homologue turc pour dénoncer “une violence intensifiée avec l’artillerie et les blindés”.

Le régime syrien reste sourd aux appels à cesser la répression. Les forces d’Assad ont de nouveau bombardé hier Homs la cité martyre où la crise humanitaire est chaque jour plus grave. Les militants anti-pouvoir dénoncent notamment une pénurie de pain. Le Croissant Rouge tente de limiter les ravages en affirmant distribuer de l’aide médicale et alimentaire.