DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La radio Echo de Moscou rappelée à l'ordre par son actionnaire, Gazprom

Vous lisez:

La radio Echo de Moscou rappelée à l'ordre par son actionnaire, Gazprom

Taille du texte Aa Aa

Le géant gazier a exigé la dissolution du conseil d’administration, et le rédacteur en chef Alexei Venediktov et son adjoint doivent aussi quitter le conseil d’administration. Pour Venediktov, cela est lié à la liberté de ton de la radio : “Il est tout à fait possible que certains au Kremlin, essayent, même avant la présidentielle, de prendre le contrôle éditorial de ce qui va se passer après l‘élection. Juste au cas où. C’est une possibilité.”

Quel rôle a joué Poutine dans ce remaniement ? Il y a un mois, lors d’un échange à l’antenne, le Premier ministre accusait la radio de, je cite, le “couvrir de merde”.

Pour les journalistes de Echo de Moscou, il ne fait aucun doute que l’actionnaire Gazprom, qui contrôle 66% des parts de la radio, a réagi aux critiques d’un des rares média à être, jusque là, plutôt libre.