DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La meilleure recette pour l'amiante

Vous lisez:

La meilleure recette pour l'amiante

Taille du texte Aa Aa

Ryszard Parosa, Président du conseil de surveillance d’ATON-HT SA est formel : “Nous avons développé une nouvelle technologie pour le traitement de l’amiante et des matériaux qui contiennent généralement de l’amiante”.

La recette de la société est assez simple, il suffit de mettre l’amiante dans un four à micro-onde compact à 1000 degrés celcius. Une fois cuit, il devient inoffensif. Et le four est portable…

Ryszard Parosa : “Notre technologie peut être utilisée dans un système mobile, cela veut dire que notre machine peut être facilement installée dans un conteneur et dans un endroit où se trouvent les déchets. Je crois que c’est un avantage déterminant car il n’est ainsi pas nécessaire de transporter ces dangereux déchets”.

La technologie micro-onde d’Aton-HT est particulièrement importante pour la Pologne où l’amiante a été largement utilisée dans la construction jusqu‘à son interdiction en 1997.

Ewa Błażejowska, Vice Presidente d’ATON-HT SA : “Le problème avec l’amiante c’est qu’il contient des fibres qui vont dans l’organisme et peuvent provoquer des cancers et d’autres maladies. Pendant notre traitement nous changeons la structure du matériau. Comme vous pouvez le voir il n’y a plus de fibres mais on a toujours la structure. C’est donc sans danger pour l’environnement et pour les gens qui travaillent avec ce matériau”.

On estime à 15 millions de tonnes le volume d’amiante dans les décharges polonaises dans l’attente d‘être traité. Une véritable menace pour la santé dans l’attente d’une solution.

Ewa Błażejowska :

“Plutôt que de laisser le problème des fibres et du stockage aux futures générations on peut traiter cette amiante avec cette technologie à micro-onde thermique”.

La technologie micro-onde développée dans le cadre d’un projet européenn chauffe l’amiante d’une façon uniforme, ce qui veut dire qu’aucune fibre ne peut plus s‘échapper. Et une fois traité, le produit final à la sortie du four peut être facilement réutilisé.

Ryszard Parosa : “Le produit final peut être utilisé par exemple dans la rénovation de routes, il peut être mélangé avec du ciment, nous pouvons ainsi produire des briques et d’autres choses, principalement pour la rénovation de routes. C’est une technologie qui en bout de course ne laisse aucun déchet”.