DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les opposants à Stuttgart 21 ne peuvent plus rien contre l'abattage des arbres

Vous lisez:

Les opposants à Stuttgart 21 ne peuvent plus rien contre l'abattage des arbres

Taille du texte Aa Aa

En Allemagne, ce sont sans doute les derniers instants de résistance pour les opposants au projet Stuttgart 21.

Dans la nuit, 2500 policiers sont venus déloger le millier de manifestants, rassemblés dans un parc voué à disparaitre : à la place, il y aura une gigantesque gare souterraine, le projet Stuttgart 21.

Pour cela, plus de 150 arbres centenaires doivent être abattus : “Nous avons résisté longtemps ici, dit un manifestant. Nous allons accompagner nos arbres jusqu‘à la fin, si c’est nécessaire.”

Depuis des mois, une cinquantaine d’irréductibles ont colonisé les arbres du parc. Ils dénoncent les incidences sur l’environnement.

Le 30 septembre 2010, jusqu‘à 50 000 personnes manifestaient contre le projet, devenu un sujet de violente controverse : “Il y a beaucoup d‘émotions, explique le chef de la police. Vous avez dû le remarquer. Les gens expriment leur colère, et au début quand les premiers policiers sont entrés dans le parc, il y a eu quelques actes de résistance. Mais c‘était juste au début, et pas longtemps. Mais sinon c‘était relativement calme.”

Ce matin les engins ont commencé à couper les arbres, malgré la colère des opposants. D’autres critiques fusent contre cette gare, prévue pour 2020, notamment son coût : la facture de 4,5 milliards d’euros pourrait être alourdie de deux milliards.