DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Venizelos : "on veut nous faire sortir de l'eurozone"


Grèce

Venizelos : "on veut nous faire sortir de l'eurozone"

Après l’annulation de la réunion des ministres des Finances de la zone euro sur la Grèce, prévue ce mercredi, la bourse d’Athènes a plongé. Tout comme le moral des Grecs, dépités et amers.
La réunion à Bruxelles ce soir avait pour but d’examiner la réponse d’Athènes aux exigences européennes, en échange du déblocage d’un plan d’aide de 230 milliards d’euros.

Mais dès mardi, le président de l’Eurogroupe estimait qu’Athènes n’avait pas répondu dans les temps.
Le ministre grec des Finances a une autre analyse : “Nous faisons face à une situation particulière, on nous pose toujours de nouvelles conditions, a déclaré Evangelos Venizelos, et cela est dû au fait qu’il y a des puissances dans l’Europe qui jouent avec le feu et croient que la décision d’octobre sur le nouveau prêt pourrait ne pas être appliquée et qui veulent éventuellement que la Grèce soit hors de la zone euro.”

Le Luxembourg, en effet, a laissé entendre que la Grèce pourrait être exclue si elle ne tenait pas ses promesses de réformes et de réduction du déficit.
Les partenaires de la Grèce attendent qu’elle détaille son plan de 325 millions d’euros d‘économies.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le parquet de Milan réclame cinq ans de prison pour Berlusconi