DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après Homs, Deraa, cible de la répression

Vous lisez:

Après Homs, Deraa, cible de la répression

Taille du texte Aa Aa

En Syrie, les troupes de Bachar al-Assad s’acharnent sur la ville de Deraa aujourd’hui, mais aussi Homs et Hama. Cette nouvelle épreuve de force intervient au lendemain de la proposition du président de présenter fin février une nouvelle constitution. Une idée rejetée par l’Occident et l’opposition syrienne.
Le régime syrien ne peut pas cacher la réalité de ce qui se passe dans ses villes assiégées, les morts, par dizaines.
Pourtant le gouverneur de la ville de Deraa dément que l’armée utilise l’artillerie lourde contre les habitants, il affirme que les rebelles sont des terroristes et des drogués.
Et pour appuyer ses accusations, il montre des armes, confisquées aux rebelles.

Deraa, c’est la ville où en avril dernier, un écolier a écrit des graffitis anti-Assad, et est mort sous la torture pour cela. Depuis, malgré l‘émotion que ça a soulevé, la répression s’est amplifiée.