DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Libye se prépare à commémorer le premier anniversaire du soulèvement

Vous lisez:

La Libye se prépare à commémorer le premier anniversaire du soulèvement

Taille du texte Aa Aa

A Benghazi la fête bat son plein depuis mardi. Il faut dire que c’est ici que tout a commencé. Benghazi est le berceau de la révolution libyenne.

Dans la capitale Tripoli, les festivités auront lieu ce vendredi 17 février la date retenue au niveau national. La sécurité est à son comble…

A Londres, Amnesty International essaye d’attirer l’attention sur le problème des milices en Libye, qui d’après l’ONG de défense des droits de l’Homme sont incontrôlables.

Selon Carsten Jugersen, ces milices mettent en péril les espoirs apportés par la Révolution : “Le problème c’est que ces milices sont de-facto au-dessus de la loi. Elles ne rendent de compte à personne sur leurs activités, et les autorités n’osent pas leur demander des comptes. Et bien sûr beaucoup craignent que la situation ne se détériore bien plus en Libye.”

Beaucoup d’ONG demandent que des enquêtes soient ouvertes sur les graves abus, et même les crimes de guerre, commis par les milices et que le nouveau gouvernement libyen mette fin à l’impunité.
Le but du Conseil national de transition est de fondre les différentes milices dans les effectifs de l’armée et de la police. Quelques 5.000 ex-insurgés ont déjà intégré les rangs des forces de sécurité libyennes.