DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : la répression continue, malgré la résolution de l'ONU

Vous lisez:

Syrie : la répression continue, malgré la résolution de l'ONU

Taille du texte Aa Aa

Les quartiers sunnites de Homs, soupçonnés par le régime d’abriter des poches de résistance, n’en finissent pas de faire l’objet de pillonages acharnés, et ce malgré le vote par l’Assemblée générale de l’ONU d’une résolution condamnant la répression en Syrie.
 
Au moins 5 civils auraient trouvé la mort ce vendredi dans les faubourgs de Baba Amr, al-Inchaat, mais également à Khaldiyé et Bayyada, pourtant réputés moins hostiles à Bachar-Al Assad.
 
Une répression qui n‘épargne pas non plus la capitale Damas où un civil aurait été tué et 12 autres blessés lors d’une manifestation réprimée par les autorités. Au même moment, des centaines d’opposants défilaient dans les rues d’Alep, deuxième ville du pays, demandant la chute du dictateur.
 
 
Pendant ce temps au Caire, l’ambassade syrienne était prise d’assaut par des centaines de manifestants, syriens et égyptiens, qui réclament le départ du chef de la mission diplomatique syrienne.
  
Et alors que le ministre des affaires étrangères chinois arrivait à Damas, une autre manifestation de grande ampleur se tenait cette fois en Jordanie, devant les locaux de l’ambassade de Russie. Un pays qui, à l’instar de la Chine, a voté contre la résolution onusienne de jeudi.