DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : la violence redouble à Homs et Deraa


Syrie

Syrie : la violence redouble à Homs et Deraa

C’est la journée la plus violente à Homs depuis quinze jours selon des militants de l’opposition syrienne. Des tirs nourris ont retenti tôt ce vendredi matin dans les rues de la ville. 4 roquettes en moyenne ont été tirés par minute selon des insurgés. Des avions militaires et des appareils de reconnaissance survolent la ville que les militants surnomment “la capitale de la révolution”.

Les forces du régime de Bachar al-Assad bombardent la ville rebelle depuis le 4 février pour tenter d’y étouffer la contestation.
De nouveaux quartiers sont pilonnés, beaucoup d’habitants manquent de vivres et peinent à communiquer avec le monde extérieur en raison des coupures des communications et d’Internet.

Plus au sud, à Deraa, l’un des foyers de la contestation, l’armée officielle a fort à faire. 3 militaires auraient été tués dans des combats avec des déserteurs selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

Le secrétaire général des Nations unies dénonce des pratiques proches, a-t-il dit, de crimes contre l’humanité.

Depuis près d’un an, la répression en Syrie a coûté la vie à plus de 6 000 personnes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Allemagne : l'opposition souhaite la levée de l'immunité du président