DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak : 400 réfugiés du camp d'Ashraf installés dans un camp temporaire


Irak

Irak : 400 réfugiés du camp d'Ashraf installés dans un camp temporaire

Une solution temporaire, mais qui devrait permettre de clarifier la situation des quelques 3400 résidents, débarqués ici lors de la guerre Iran-Irak.

400 réfugiés iraniens du camp d’Ashraf, hostiles au régime de Téhéran, ont été provisoirement relogés dans une ancienne base américaine, située près de l’aéroport de Bagdad.

Les “Moudjahidines du peuple”, comme on les appelle, devraient tous avoir quitté le camp dans les prochains mois.

“Les deux parties, explique Faleh al Fayadh, conseiller irakien pour la sécurité nationale, ont convenu de mettre un terme à leur présence sur la terre irakienne en procédant à leur transfert au camp de la Liberté. Ce qui ensuite devrait conduire à leur départ définitif d’Irak. Ils pourront ainsi être reconduits vers d’autres pays, ou alors retourner en Iran, pour ceux qui en expriment le désir.”

Suite à un accord conclu en décembre dernier entre l’ONU et l’Irak, ce transfert constitue la première étape avant que la question de leur admissibilité à l’asile politique ne soit étudiée au cas par cas.

Le CNRI, principal mouvement d’opposition extérieur au régime iranien, se félicite de cette avancée, mais dit déplorer les conditions d’accueil des réfugiés dans cette nouvelle base.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Des navires de guerre iraniens sont entrés en Méditerranée