DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Kosovo : 4 ans d'indépendance, des divisions profondes


Kosovo

Kosovo : 4 ans d'indépendance, des divisions profondes

Le Kosovo a célébré ce vendredi le quatrième anniversaire de son indépendance. Des festivités étaient organisées dans la capitale Pristina, mais aussi à Mitrovica, dans le nord du Kosovo. Cette ville est divisée en deux avec une zone à majorité albanaise et une à majorité serbe. Entre les deux communautés, séparées par la rivière Ibar, les tensions persistent. Alors, en ce jour anniversaire, le maire de la partie albanaise, Avni Kastrati, a lancé un message d’apaisement. “J’aimerai que les Serbes de la partie nord se joignent à nous et participent à notre gouvernement”, a-t-il dit. “J’invite les responsables de la partie nord à changer d’attitude, à siéger au sein de nos organisations et à oeuvrer avec nous à la reconstruction du pays”.
 
Par sûr que cet appel soit entendu… En milieu de semaine, les Serbes du nord du Kosovo ont rejeté à 99% la reconnaissance d’un Kosovo indépendant. C‘était à l’occasion d’un référendum. Un scrutin sans valeur légale, mais qui prouve l’antagonisme entre les communautés, et ce, alors même que l’Union européenne s’active pour favoriser un rapprochement.
 
“Quatre ans après la déclaration d’indépendance et plus de dix ans après la guerre, les plaies sont encore vives, constate Michel Santos, l’envoyé spécial d’euronews, qui estime malgré tout qu’“il y a de la place pour la réconciliation”. “Mais, dit-il, tout dépend des hommes politiques.”
 
 

Prochain article

monde

Sénégal : violences pré-électorales dans le centre de Dakar