DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Chine envoie un émissaire à Damas


monde

La Chine envoie un émissaire à Damas

La répression se poursuit en Syrie contre les foyers de la contestation, Deraa et Hama mais aussi certains quartiers de Homs pilonnés sans relâche depuis deux semaines par les forces de sécurité. Des chars ont également été déployés autour de la ville d’Idlib près de la frontière turque faisant craindre un assaut imminent. Par ailleurs quatre manifestant sont morts hier à Damas lors de rassemblements hostiles au pouvoir.

La Chine, qui a voté contre la dernière résolution des Nations Unies, a envoyé son vice-ministre des Affaires étrangères à Damas. Zhai Jun doit s’entretenir avec Bachar-al Assad pour tenter de trouver un règlement à cette crise. Il devait également rencontrer l’opposition à Damas.
Pour de nombreux Syriens, cette visite donne de l’espoir : “ J’espère qu’il va initier le dialogue en Syrie. C’est ce dont on a besoin», souligne un habitant de Damas. Un autre homme ajoute : « J’espère que l‘émissaire chinois va aider les Syriens à résoudre leurs problèmes et qu’il sera un médiateur impartial.»

Depuis le début de la crise syrienne, la Chine a toujours voté contre les projets de résolution du Conseil de sécurité. Mais son veto jeudi lors de l’Assemblée générale des Nations Unies n’avait cette fois aucune valeur contraignante.

Prochain article

monde

Rio donne le coup d'envoi du plus grand carnaval au monde