DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouvelle affaire de racisme dans un stade de foot


Sport

Nouvelle affaire de racisme dans un stade de foot

Le stade du Dragon a-t-il été le théâtre d’injures à caractère raciste? C’est ce que prétend Manchester City qui s’y est imposé jeudi soir en 16èmes de finale aller de la Ligue Europa. Le club anglais, qui a saisi l’UEFA, affirme que les supporteurs du FC Porto ont poussé des cris de singe visant l’attaquant noir des Citizens, Mario Balotelli. Son entraîneur, Roberto Mancini, jure n’avoir rien entendu, mais il avait tout de même prévenu son joueur avant la rencontre.

Roberto Mancini: “Ce genre de choses peut se produire à chaque match. C’est la raison pour laquelle j’ai parlé avec Mario avant le match. Je lui ai dit: “Mario, pense à jouer, pense à ce que tu dois faire durant la rencontre et oublie le reste. Il n’y a que ça qui est important.”

Pour sa défense, le FC Porto affirme que les spectateurs ne faisaient que scander le nom du Brésilien, “Hulk, Hulk, Hulk”. Toujours est-il que cela intervient après d’autres affaires de racisme dans le football impliquant Luis Suarez et John Terry.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Ligue Europa : les deux Manchester lorgnent sur les huitièmes