DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un dimanche sous le signe de la désobéissance civile en Syrie


Syrie

Un dimanche sous le signe de la désobéissance civile en Syrie

“Le sang de la démocratie vous appelle à désobéir”, tel est le mot d’ordre lancé par des militants pro-démocratie, après deux jours de rassemblements sans précédents et notamment dans la capitale syrienne.
Samedi, entre 15 et 20 000 personnes étaient présentes à Damas pour les funérailles de manifestants, c’est la première fois qu’une mobilisation d’une telle ampleur se tient à quelques pas des symboles du pouvoir selon l’observatoire syrien des Droits de l’homme.
On dénombre 6 morts dans le pays ce dimanche.

Sur le front diplomatique, l’Egypte rappelle son ambassadeur en Syrie “jusqu‘à nouvel ordre“et Pékin entend miser sur la négociation.

“ La Chine appelle toutes les parties à cesser immédiatement les violences en Syrie et à amorcer les discussions sur un projet de réformes politiques”, déclare le chef de la Diplomatie chinoise Zhai Jun.

Face à l’intensification des violences, l’afflux de réfugiés syriens s’amplifie dans les pays voisins. Environ 5600 syriens ont fui vers le nord du Liban selon le HCR.
La pression de la rue affecte par ailleurs le gouvernement syrien, qui “est en train de se désintégrer lentement” selon Faisal al-Qudsi. Cet homme d’affaire syrien estime que le régime, paralysé par les sanctions économiques, ne pourra maintenir la répression plus de six mois

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Funérailles de Whitney Houston : l'invité qui dérange