DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Eurogroupe cherche une solution pour empêcher la Grèce de faire faillite

Vous lisez:

L'Eurogroupe cherche une solution pour empêcher la Grèce de faire faillite

Taille du texte Aa Aa

Les bourses européennes ont ouvert à la hausse ce matin. Une légère dose d’optimisme en attendant la réunion des ministres des finances de l’Eurogroupe ce lundi qui doit ratifier un nouveau plan d’aide à la Grèce. Il s’agit d‘éviter à Athènes de faire faillite dans un mois.

Même si les modalités de l’aide envisagée ne sont pas encore clairement définies, il n’est plus possible d’attendre explique le ministre français des finances, François Baroin : “On ne peut plus attendre pour deux raisons. La première c’est que le Parlement grec s’est réuni la semaine dernière, que le gourvernment s’est engagé par écrit –ce que nous souhaitions–, qu’il y a des réformes structurelles importantes qui sont en cours –il faudra naturellement continuer à décliner avec des textes nationaux–, mais les engagements politiques sont pris et cela ne peut plus attendre pour une deuxième raison qui est que la Grèce, au mois de mars, a des échéances qui tombent et se retrouve dans la situation d’un pays qui peut être en faillite, ce que nous avons nous la France voulu éviter depuis 18 mois.”

Parmi les recours possibles figure un effacement par les créanciers privés d’Athènes de 100 milliards d’euros de dette grecque ainsi qu’un nouveau plan de sauvetage de 130 milliards d’euros de la part de ses créanciers publics.
Pas de quoi rassurer la population grecque de plus en plus excédée par la situation.