DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le CICR négocie des cessez-le-feu pour les sinistrés


Syrie

Le CICR négocie des cessez-le-feu pour les sinistrés

Une suspension temporaire des combats dans les zones les plus touchées, et en particulier dans le quartier de Bab Amr à Homs, c’est ce que souhaite obtenir par-dessus tout le Comité International de la Croix Rouge qui négocie pour cela avec les autorités syriennes et les rebelles.

Idéalement, le CICR attend des deux parties une cessation de tout hostilité pour des laps de temps de 2 heures, répétés tout au long de la semaine. Le temps de leur faciliter un accès rapide pour venir en aide aux populations.

Une aide qui s’avère cruciale dans la province d’Idlib, frontalière de la Turquie, où l’on manque cruellement de tout. Cette zone du nord-est du pays est l’une des plus touchées par la répression qui sévit depuis bientôt un an.

Là-bas, la nourriture est rationnée, et il faut faire preuve d‘énormément de patience pour pouvoir se procurer certains aliments de base, comme du pain.

Prochain article

monde

Russie: Medvedev rencontre l'opposition