DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Rencontre peu productive entre Medvedev et l'opposition


Russie

Rencontre peu productive entre Medvedev et l'opposition

Satisfaite d’avoir été reçue par le président russe en plein campagne électorale, déçue de n’avoir obtenu aucune percée concrète, l’opposition reste sur sa faim.

Ce lundi après-midi, le chef du Kremlin, Dmitri Medvedev a accueilli les dirigeants de partis non représentés au parlement. Parmi eux, l’ancien vice-Premier ministre Boris Nemtsov et Vladimir Ryjkov du parti de la liberté du peuple.
Le président sortant a présenté ses propositions de réformes du système politique russe.

“Résultat de cette rencontre, en ce qui concerne les réformes de faibles envergures, elles sont prêtes et Medvedev veut les lancer avant de quitter le Kremlin”, a expliqué Ryjkov, “mais en ce qui concerne les réformes complexes et majeures du système, il ne peut pas, ne veut pas ou n’est pas prêt à les faire.”

Le dirigeant du Front de gauche, Sergueï Oudaltsov, déjà emprisonné pour avoir participé à des manifestations anti-régime interdites, a proposé à Medvedev de repousser l‘élection présidentielle de deux ans:

“L’idée est intéressante a commenté Medvedev mais arrive trop tard et est trop radicale. L‘élection du 4 mars est inévitable mais nous sommes prêts à réagir, nous veillerons et dès le 5 décembre nous serons dans les rues”, a conclu Sergueï Oudaltsov.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Iran-Union européenne: la guerre du pétrole