DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le peuple grec loin d'être soulagé

Vous lisez:

Le peuple grec loin d'être soulagé

Taille du texte Aa Aa

Un accord arraché au forceps, une faillite nationale évitée et pourtant le peuple Grec ne se sent pas vraiment soulagé.

Car finalement, cet argent il n’en verra guère la couleur, et les mesures d’austérité drastiques et impérieuses sont, elles, belles et bien là.

De plus cet accord contraint Athènes à accélérer les réformes d‘économie budgétaire. Une tâche ardue dans un pays à l‘économie est étouffée par la récession depuis cinq ans.

Ces Athéniens, qui manifestaient ce mardi matin, affirment qu’ils ne sont pas dupes…

“Je ne suis pas très optimiste, parce que je vois que ce prêt retourne directement dans les poches de ceux qui l’ont accordé”, explique un manifestant. “Tout ceux qui nous donnent de l’argent le reprennent. Sur ces 130 milliards les Grecs ne vont même pas en garder 5. Alors à quoi bon ?”

“Quel argent ? L’argent qu’ils apportent va être mis dans un coffre pour qu’il produise des intérêts. Ce sont des requins, des usuriers. Alors quel argent, celui de madame Merkel, Hitler ? Ce sont des envahisseurs”, poursuit un autre homme en colère.

La Grèce a d’ailleurs encore beaucoup à faire pour éviter un défaut de paiement le 20 mars prochain. Avec la colère de la rue l’instabilité politique est à son comble. Nul ne sait comment réagira le peuple grec lors des législatives, dans quelques semaines.