DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Yemen tourne la page Ali Abdallah Saleh


Yémen

Le Yemen tourne la page Ali Abdallah Saleh

Une présidentielle sans suspense au Yemen. Voici le futur président du pays, Abd-Rabbou Mansour Hadi, actuel vice-président, votant ce matin lors d’un scrutin où il est le seul candidat. Avec cette élection, le pays tourne la page Ali Abdallah Saleh qui a accepté de se retirer après des mois de contestation contre son régime. Dès l’ouverture des bureaux de vote, de longues files d’attente se sont formées dans la capitale Sanaa et un peu partout dans le pays.

La lauréate du prix Nobel de la paix 2011, Tawakkol Karman, s’est félicitée de cette étape essentielle selon elle vers “la fin de la tyrannie” dans son pays. “ C’est un jour de grand bonheur, le jour de la victoire, a-t-elle confié. Nous annonçons officiellement la fin du régime d’Ali Abdullah Saleh. Grâce à Dieu il est parti. Aujourd’hui, nous construisons le Yemen nouveau, le Yemen démocratique et heureux dont tous les jeunes et toutes les femmes ont rêvé.”

L’ancien président Saleh est actuellement soigné à New York après avoir été grièvement blessé lors de l’attaque de son palais présidentiel en juin dernier. Il a promis de revenir dans son pays pour reprendre les rênes de son parti. Du coup, beaucoup doutent de son engagement à renoncer pour de bon au pouvoir.

Les manifestations se sont encore poursuivies ces dernières semaines pour réclamer la comparution en justice de Saleh. Le spectre d’une guerre civile est loin d’avoir disparu, dans ce pays théâtre d’une rébellion chiite dans le nord et d’un mouvement sécessionniste dans le sud.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Grèce sauvée de la faillite, pour l'instant...