Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

Dernière Minute
  • Croissance économique aux Etats-Unis plus forte que prévu au troisième trimestre : +3,5% – AFP
  • Burkina Faso : face-à-face entre armée et manifestants aux abords de la présidence (AFP)
  • Burkina Faso : mairie et siège du parti présidentiel incendiés à Bobo Dioulasso, la 2e ville du pays (témoins via AFP)
  • Burkina Faso : un mort dans les manifestations à Ouagadougou (journaliste AFP)
  • Burkina Faso: Des coups de feu sont entendus à Ouagadougou à proximité du palais présidentiel (Reuters)
  • Sept militaires ukrainiens tués dans l’Est de l’Ukraine (Kiev)
  • Burkina Faso : l’Assemblée nationale incendiée par les manifestants (AFP)

Les noms des élus parrainant les candidats à l‘élection présidentielle en France continueront à être rendus publics contrairement à ce que souhaitait le Front national qui est toutefois confiant sur les capacités de sa candidate Marine Le Pen à recueillir les 500 signatures requises.
Le Conseil constitutionnel a rejeté mardi une question prioritaire de constitutionnalité déposée par le FN qui réclamait l’anonymat pour les parrains afin d‘éviter qu’ils ne subissent des pressions.
“Au total, le Conseil a rejeté les griefs tirés de la méconnaissance du principe du pluralisme des courants d’idées et d’opinions et du principe d‘égalité devant la loi. Il a jugé
conforme à la Constitution le cinquième alinéa du paragraphe I de l’article 3 de la loi du 6 novembre 1962”, annoncent les “Sages” dans un communiqué.

Copyright © 2014 euronews