DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Rétromachine : le 14e dalaï-lama est intronisé


monde

Rétromachine : le 14e dalaï-lama est intronisé

Le 22 février 1940 Lhamo Dondrub, agé de cinq ans, est désigné quatorzième dalaï-lama et adopte son nom de religieux : Jetsun Jamphel Ngawang Lobsang Yeshe Tenzin Gyatso. Depuis la mort en 1933, du précédant dalaï-lama, nul n’occupait la fonction. Un régent fut désigné pour chercher et trouver la nouvelle réincarnation du chef politique et spirituel des Bouddhistes Tibétains. Plus de six ans furent nécessaire pour identifier un petit garçon de 2 ans, fils d’un fermier du petit village de Takster.
Avec sa famille, Lhamo gagne Lhasa pour remplir ses nouvelles attributions. Il franchit les portes du palais du Potala, le siège du pouvoir, accompagné d’un long convoi.

Le froid, en ce mois de février, est partout présent dans les rues de la capitale tibétaine. Mais la joie règne après tant d’années sans Dalaï –lama. À six ans, le garçon débuta son éducation religieuse. Cinq plus tard, il rencontra l’alpiniste Autrichien Heinrich Harrer, qui deviendra son tuteur sur les questions concernant le monde extérieur, loin des murs du palais. Leur amitié dura jusqu’à la mort de Harrer en 2006.
Cette relation et le livre Sieben Jahre in Tibet. Mein Leben am Hofe des Dalai Lama, que l’alpiniste publia en 1952, ont inspiré le réalisateur français Jean-Jacques Annaud. Il réalisa Sept ans au Tibet en 1997 avec Brad Pitt dans le rôle d’Heinrich Harrer.

D’autres 22 février : la Floride est cédée par l’Espagne aux États-Unis (1819) ; les résistants Hans et Sophie Scholl, membres de la Rose blanche, sont exécutés à Munich (1943) ; l‘équipe des États-Unis de hockey sur glace bat l’Union soviétique lors de la demi-finale des jeux olympiques d’hiver, une victoire qualifiée de “miracle sur Glace” (1980), la fusée Ariane 1 effectue son onzième et dernier vol (1985).

Né(e)s un 22 février : l’américain et premier et président des États-Unis George Washington (1732), le compositeur polonais Frédéric Chopin (1810), le physicien allemand Heinrich Rudolf Hertz (1857), le cinéaste espagnol Luis Buñuel (1900), le président et empereur de Centrafrique Jean-Bedel Bokassa (1921), le coureur automobile autrichien Niki Lauda (1949), l’actrice française Miou-Miou (1950), l’actrice américaine Drew Barrymore (1975).

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : Moscou dit "niet" à la conférence de Tunis