DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Grèce en faillite partielle, selon Fitch


économie

La Grèce en faillite partielle, selon Fitch

Athènes décidément sous une pluie de malheurs.

Voilà à présent que l’agence Fitch abaisse de deux crans la note à long terme de la dette grecque de triple C à C, soit défaut restreint, un cran seulement au-dessus de la catégorie défaut.

Pour Fitch, il s’agit d’intégrer dans sa notation la notion de défaut partiel avec l’effacement des 107 milliards d’euros de dette détenue par les créanciers privés, qui accuseront une perte réelle de 74%.

Bien plus que les 21% évoqués en juillet, quand les trois grandes agences de notation avaient abaissé la note de la Grèce.

“Le défaut sélectif ou restreint est une notation technique, précise Theodore Krintas, directeur général de Attica Wealth Management. Le financement du pays, et le financement du système bancaire du pays, ont déjà été assurés par la décision de l’Eurogroupe il y a deux jours. Donc, la faillite totale du pays est une perspective lointaine, pour l’instant.”

Il n’empêche que tant que la Grèce restera en catégorie spéculative, elle ne pourra pas se financer sur les marchés, et restera dépendante, pour honorer ses échéances obligataires, des largesses internationales.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

La récession menace en zone euro