DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Peugeot et GM : fiançailles imminentes

Vous lisez:

Peugeot et GM : fiançailles imminentes

Taille du texte Aa Aa

Rapprochement en vue entre PSA-Peugeot-Citroën et General Motors.

Le Français et l’Américain se courtisent depuis des mois et pourraient annoncer leurs fiançailles début mars au salon de l’auto de Genève.

A première vue, le couple peut sembler déséquilibré : premier constructeur automobile mondial, General Motors a généré un bénéfice record l’an dernier en vendant 9 millions de véhicules, dont 1,2 millions en Europe. Les ventes mondiales de Peugeot sont près de trois fois plus modestes. Par ailleurs, les ventes de l’Américain sont en hausse, tandis que celles du Français reculent.

Mais la filiale allemande de GM, Opel, et sa soeur britannique Vauxhall, ne cessent de perdre des parts de marché et malgré les restructurations à répétition, restent en surcapacité.

Une alliance avec Peugeot en Europe, permettrait à General Motors de réaliser d’importantes économies d‘échelle. Conséquence à prévoir : une lourde casse sociale sur le Vieux Continent.

Pour PSA, en mal d’assise internationale, cette alliance offrirait de solides perspectives en Chine, GM y étant numéro un, mais aussi en Inde. Des synergies pourrait aussi être trouvées au Brésil. Enfin, la marque au lion pourrait faire ses griffes aux Etats-Unis, où elle s’est déjà cassé les dents.