DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Racisme : vive polémique en Ukraine avant l'eurovision


Ukraine

Racisme : vive polémique en Ukraine avant l'eurovision

Des propos racistes provoquent une vive polémique en Ukraine.

Née d’un père congolais et d’une mère ukrainienne, Gaïtana a été choisie pour représenter le pays lors du prochain concours de l’eurovision.

Iouri Sirotiouk, un haut responsable du parti nationaliste Svoboda a attaqué la chanteuse sur la couleur de sa peau…

“Ce n’est pas seulement à propos de moi”, a déclaré la chanteuse pop à euronews, “c’est contre toutes les personnes qui se considèrent comme libres dans le monde d’aujourd’hui, toutes celles qui veulent être libre. C’est une honte que Svoboda ait fait de tels commentaires racistes. Cela ruine la réputation de l’Ukraine en Europe et dans le monde” a poursuivi Gaïtana.

Les propos de Sirotiouk ont été dénoncés par les autres partis politiques et notamment celui du célèbre boxeur Vitali Klitschko : “Ceux qui commencent à spéculer sur des questions d’identité nationale, sur des questions de langue n’ont aucune perspective. Cela leur rapportera peut-être quelque dividende politique, mais aucune perspective”.

Les spécialistes de l’immigration en Ukraine estiment que le gouvernement ne fait pas assez pour faire respecter les lois contre le racisme…

“Comparé aux autres pays européens, la législation sur la xénophobie et le racisme existe en Ukraine mais elle est peu ou pas utilisée pour poursuivre les délinquants. Pourtant cela permettrait de développer une culture de la responsabilité de ses propos” a expliqué Yana Salakhova à euronews.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Argentine : près de 50 morts dans un spectaculaire accident ferroviaire