DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

RBS : scandale bancaire en Grande-Bretagne

Vous lisez:

RBS : scandale bancaire en Grande-Bretagne

Taille du texte Aa Aa

La Royal Bank of Scotland vient de révéler que sa perte nette pour 2011 s‘élevait à presque deux milliards de livres, et ce au moment où l’on apprend que la banque a versé la même année près d’un milliard de livres à ses salariés.

Son directeur, Stephen Hester, préfère regarder le travail accompli depuis la crise de 2009 : “Nous sommes en train de désamorcer la plus grosse bombe à retardement bancaire de l’Histoire. En trois ans les gens de RBS ont réduit les risques du compte de profits et pertes de 700 milliards de livres, ce qui, soit dit en passant, représente à peu près deux fois le montant de la dette nationale grecque totale”.

RBS précise que les bonus attribués à ses employés ont tout de même baissé de 43% par rapport à 2010.

Au plus fort de la crise bancaire de 2008-2009, la Royal Bank of Scotland avait été nationalisée à 82% par l‘état britannique.