DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Une vingtaine de morts encore à Homs dont deux journalistes étrangers

monde

Une vingtaine de morts encore à Homs dont deux journalistes étrangers

Publicité

Homs a vécu hier une de ses journées les plus sanglantes, toujours sous le feu des bombes des forces d’Assad.

La communauté internationale tente toujours d’organiser des trêves humanitaires même si la situation apparaît très chaotique.

A quelques semaines du 1er anniversaire du début de la contestation contre le régime de Damas, les appels au départ d’Assad se multiplient à l’image du président français Sarkozy : “ ça montre que maintenant ça suffit, ce régime doit partir”.

Les gouttes de sang en trop ce sont celles de ses journalistes étrangers tués, assassinés avancent même certaines sources.

L’Américaine Marie Colvin, 56 ans, grand reporter pour le Sunday Times, et le Français Rémi Ochlik, 28 ans, photographe à l’agence IP3 Press et pour Paris Match. Tous deux avaient couverts de nombreux conflits. Ce syrien, considéré comme un bloggeur reconnu et pourvoyeur de vidéos amateurs sur les atrocités de Damas a lui aussi succombé à la répression meurtrière d’Assad.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article