DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Commémoration du drame du Struma


Turquie

Commémoration du drame du Struma

La Roumanie et la Turquie ont chacune commémoré ce vendredi le drame du Struma, du nom de ce bateau torpillé en mer Noire durant la Seconde Guerre mondiale. C‘était le 24 février 1942. 768 Juifs avaient trouvé la mort dans l’explosion et le naufrage. Ils avaient embarqué en Roumanie, direction la Palestine. Mais leur bateau avait été immobilisé au large d’Istanbul avant d‘être coulé par un sous-marin soviétique.

Ishak Alaton est unes des figures de la communauté juive de Turquie. Il était adolescent au moment du drame. Il regrette qu’aucune cérémonie d’hommage digne de ce nom n’ait jamais été organisée. “La mémoire des victimes continue de nous hanter”, dit-il. Et d’ajouter qu’il était temps d’oser “regarder les choses en face”, d’“organiser une vraie commémoration” et ainsi, “se réconcilier avec le passé”.

Ce drame est entouré de nombreuses zones d’ombres. Pourquoi la Turquie a-t-elle refusé aux passagers de débarquer à Istanbul ? Pourquoi l’URSS a fait torpiller ce bateau ? Le sous-marin soviétique a, lui-même, coulé un peu plus tard. Son épave a été retrouvée en 2008.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

"Amis de la Syrie", le Qatar propose une force arabe pour imposer la paix