DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

famille royale espagnole : le gendre qui fait mauvais genre


Espagne

famille royale espagnole : le gendre qui fait mauvais genre

Voilà une image dont la famille royale espagnole se serait bien passée : le gendre du roi convoqué par la justice. Inaki Urdangarin a été interrogé toute la journée dans le cadre d’une affaire de corruption. Il est accusé de “falsification de documents, détournement de fonds publics et fraude”. Il aurait détourné des subventions destinées à l’organisation d‘événements sportifs. Les montants en cause ne sont pas connus. Le quotidien El Mundo parle de 17 millions d’euros.

A son arrivée au tribunal de Majorque aux Baléares, il a dit vouloir “prouver (son) innocence et défendre (son) honneur”. “Pendant toutes ces années, a-t-il assuré, j’ai pris des décisions de manière correcte et transparente”.

L’enquête n’en est qu‘à la phase préliminaire. Il faudra attendre encore plusieurs mois pour savoir s’il y aura un procès. En tout cas, à l’extérieur du tribunal, des manifestants ont réclamé que justice soit faite, tout en scandant des propos hostiles à la monarchie.
Il faut dire que cette affaire ternit l’image de la royauté. Inaki Urdangarin est le mari de la fille cadette du roi Juan Carlos et de la reine Sofia. A ce titre, il jouit du titre de duc de Palma. Mais pour le moment, il est tenu à l‘écart des mondanités. D’ailleurs, sa statue est séparée du reste de la famille au musée de cire de Madrid.

Prochain article

monde

Italie : Berlusconi échappe une fois de plus à la condamnation