DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Réactions après la conférence des "Amis de la Syrie"


Tunisie

Réactions après la conférence des "Amis de la Syrie"

Réactions mitigées au lendemain de la conférence des “Amis de la Syrie” , organisée ce vendredi à Tunis. A Damas, les médias pro-gouvernementaux ont souligné l‘échec d’une réunion des pays qui “complotent contre la Syrie”.

L’opposition syrienne a fait part de sa “déception”.

Pour sa part, la Secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, a continué à mettre la pression sur les autorités syriennes et leurs alliés, russes et chinois notamment. “Si le régime de Bachar Al-Assad empêche l’arrivée de l’aide humanitaire pour les personnes qui en ont besoin, il aura un peu plus de sang sur les mains, a-t-elle affirmé, et il en est de même pour les Etats qui continuent à protéger et à armer ce régime”. “Nous demandons à ces pays qui fournissent des armes servant à tuer des civils d’arrêter immédiatement”, a conclu Hillary Clinton.

De son côté, Burhan Ghalioun, chef du Conseil national syrien, a dit “attendre de la communauté internationale qu’elle garantisse la mise en oeuvre des mesures en lien avec le plan de la Ligue arabe”.

Les 60 pays présents à Tunis ont appelé à l’arrêt immédiat des violences et à de nouvelles sanctions contre Damas. En revanche, pas d’accord sur le déploiement d’une force de maintien de la paix. La question a été renvoyée au conseil de sécurité de l’ONU.

La prochaine réunion du groupe des “Amis de la Syrie” aura lieu dans trois semaines en Turquie.

Prochain article

monde

Le maire de New York justifie la surveillance de musulmans par la police